Retrouvez ci-dessous les questions les plus fréquemment posées à propos de la pratique du ski en France, de la sécurité en montagne et du site Prévention Hiver. Une infographie est également disponible pour connaître les principaux chiffres liés aux sports d’hiver.

PDF - 857.2 ko
Combien de personnes fréquentent les stations de ski en France ?

- La France compte 10 millions de touristes en hiver, dont 7 millions pratiquent les sports de glisse. Ces derniers représentent un total de 52 millions de journées-skieurs.
De quelle nationalité sont les skieurs ?

- Les Français représentent 68 % des pratiquants. Les skieurs étrangers sont essentiellement de nationalités britannique, belge et néerlandaise.
Quels sont les départements les plus fréquentés ?

- La Savoie et la Haute-Savoie représentent à elles seules respectivement 38,7 % et 22,5 % de la fréquentation nationale.
Combien de stations de ski la France compte-t-elle ?

- Elle compte environ 200 stations réparties sur 6 massifs.
Combien d’emplois les sports d’hiver représentent-ils ?

- Plus de 120 000 emplois dépendent de l’ouverture des domaines skiables, dont 90 000 dans les Alpes du nord. Si vous souhaitez en savoir plus sur les éducateurs sportifs en France, consultez l’atlas des éducateurs sportifs déclarés.
Quels sont les domaines skiables les plus fréquentés ?

- Les trois domaines skiables les plus importants en termes de chiffre d’affaires sont respectivement Chamonix-Les Houches (Haute-Savoie), La Plagne (Savoie) et Courchevel-Méribel (Savoie).
Combien d’accidents surviennent chaque année sur les domaines skiables ?

- On recense chaque année entre 40 000 et 45 000 interventions des services de secours sur les différents massifs.
Quelles sont les principales causes de blessures sur les pistes ?

- Contrairement à une idée répandue, les collisions (avec d’autres usagers ou avec un obstacle) ne représentent que 6 % des blessures sur les pistes de ski. 94 % des blessures sont dues à des chutes solitaires.
A quoi sont dues ces chutes ?

- Elles s’expliquent souvent par une vitesse excessive, une mauvaise maîtrise de sa trajectoire ou encore une surestimation de ses capacités.
Le port du casque est-il obligatoire ?

- Non, le port du casque n’est pas obligatoire mais fortement recommandé. Il est souvent proposé lors de la location de matériel de ski.
Comment connait-on les chiffres liés à l’accidentologie des sports d’hiver ?

- Le Système national d’observation de la sécurité en montagne (SNOSM), basé à l’Ecole nationale de ski et d’alpinisme (ENSA) de Chamonix, est chargé de recenser et d’analyser les interventions des services de secours sur les domaines skiables.
Pourquoi un site Prévention Hiver ?

- Si de nombreux progrès ont été réalisés ces dernières années en matière de sécurité, les accidents en montagne restent encore trop nombreux et rendent indispensables des actions de prévention, parmi lesquelles la mise en place d’un site internet rassemblant les différents conseils et outils existants.
Quels sont les partenaires associés au site Prévention Hiver ?

- Les principaux acteurs de la montagne sont tous convaincus de l’importance de la prévention et s’associent au site Prévention Hiver : ADSP, ANENA, ANMSM, Association RMC-BFM, La Chamoniarde, DSF, ESF, FFS, FNSSDS, FPS, Groupe Rossignol, Météo-France, Nordic France, Prévention MAIF, Wed’ze etc…
Est-ce que je peux diffuser les outils disponibles sur ce site ?

- Bien sûr ! Chacun est invité à diffuser largement ces outils et les différents conseils de prévention qu’ils mettent en avant.